Edit'eaux

8 choses absolument incontournables à propose des asticots

Le roi des appâts, celui qui nous accompagne partout, n'est pas simplement un petit ver qu'on pique sur un hameçon par habitude.

Il est utilisable de différentes manières et dans des circonstances très variées.

Et c'est aussi un animal qui  traverse différentes phases dans sa transformations, ce qui est un atout pour la pêche.

Voici quelques petits développements qui peuvent vous donner des idées. Tout ce que vous trouverez dans cet article a été testé et approuvé par les plus grands.

8 points incontournables sur les asticots

Auteur de l'article ced Date de l'article Apr 5, 2017 Catégorie de l'article Appâts

8 choses à savoir: 1Évidemment! Allez-vous me dire.

Mais il faut quand-même le rappeler: quel poisson et quel pêcheur résistent aux asticots?

Du plus petit des épinoches au plus bestiaux des brochets en passant par la carpe, quand la dalle est là, il faut avouer que ce petit ver qui se tortille est alléchant et aguichant.

 

8 choses a savoir: 2Un petit coup d’œil rapide à vos asticots va vous donner des informations extrêmement importantes sur son état. Le corps de l'asticot est pourvu d'une ligne noire au milieu et sur la quasi totalité de sa longueur. Il s'agit en fait de son estomac rempli de nourriture. Cette ligne va se réduire au fur et à mesure de la vie de cette larve. Plus la ligne est longue, plus il est frais. Quand la ligne n'est plus qu'un point, la transformation en chrysalide se rapproche, les casters ne sont plus très loin.

 

En effet, les asticots sont aussi d'excellents appâts, même morts et parfois, surtout morts. Pour la pêche dans les bordures ou au method feeder, ce sont des atouts incommensurables. Pour les préparer: KISS (Keep It Simply Simple). Recouvrez les asticots dans une boîte avec de l'eau froide, puis versez doucement de l'eau bouillante tout en remuant. Lorsqu'ils sont tous morts, ajoutez de l'eau froide pour qu'ils ne brûlent pas. Terminez en les égouttant, puis stockez-les dans un sachet en plastique, sous-vide est un must. Frigo jusqu'au lendemain.

 

Ça sort du domaine de la pêche, mais ces petits loulous ont un cycle de vie tellement chronométrée qu'ils jouent parfois un rôle prépondérant dans les affaires criminelles. Les médecins légistes sont capables de définir l'âge des asticots et donc du cadavre. Dégoutant mais pratique et précis.

 

8 incontournables sur les asticotsAbsorbants et attachants, ces bestioles le sont aussi. Leur seule couleur naturelle est le blanc et rarement une autre. Les asticots rouges, bleus / verts, bronze ou jaunes ne sont que des blancs qu'on a teints (et ce sont à peu près les seules tonalités "compatibles"). Ils ont en effet la capacité d'absorber et de fixer les aliments fins comme les poudres. On peut donc les colorer mais aussi les parfumer. Vous trouverez toute une série de produits aromatisés et teintant. Brasem ou curcuma étant les plus connus.

 

Il est aussi possible de les faire flotter. Tactique assez intéressante quand on veut pratiquer la pêche à décoller au feeder par exemple, mais aussi en montage pop. Pour les transformer, rien de plus simple mais ça va vous coûter une boîte à asticot et son couvercle. Faites un trou dans le couvercle juste assez grand pour y passer votre main. Versez de l'eau sur quelques millimètres et incorporez une poignée d'asticots. On suppose que leur instinct de survie les pousse à se gonfler d'air pour ne pas couler. Après 20 ou 30 minutes, vous obtenez des asticots flottants.

 

La production d'asticots peut paraître peu conseillées mais elle est néanmoins assez simple à mettre en place. Les asticots sont issus des oeufs que les mouches pondent sur la viande. Un morceau de poulet, de bœuf ou de poisson à l'air libre pendant quelques heures en hiver (en présence de mouche)  et 30 minutes en été vous donneront entière satisfaction. Mais il est clair que ça ne sent pas bon, faites ça dehors à l'abri de l'eau. Les asticots sur de la viande de bœuf auront une peau plus résistante que sur du poisson, ces derniers seront plus souples et contiendront un peu plus d'eau. Prenez garde, les asticots se font la belle plus vite qu'il ne faut pour le dire, utilisez des seaux hauts et fermés avec couvercle et percés de trous protégés par du filet de moustiquaire collé.

 

Et une petite dernière que vous ne POUVEZ PAS et DEVEZ PAS mettre de côté, les casters. Caster, en anglais, ça veut dire "moule (un)" ou "une coque". C'est l'étape de chrysalide de l'asticot, juste avant de devenir une mouche. Alors, difficile de dire pourquoi les poissons les adorent, mais on pense que c'est à cause de sa ressemblance avec une grosse graine. Mais il n'en reste pas moins que le caster contient une matière laiteuse blanche que les poissons adorent. N'hésitez donc pas à les écraser au moment de les incorporer dans l'amorce ou dans votre feeder. Ce sont des appâts qui sélectionnent des poissons plus grands, évitent les gobies (car ils ne bougent pas) et sortent parfois du lot pendant les mauvais jours .

 

[Mots-clés liés]:asticots, casters, gozzers, pinkies, asticots flottants
Next page: Ma Pêche